Kozah 2 : les jeunes se mobilisent pour contribuer au développement de leur communauté

Les membres des sept organisations du mouvement des jeunes de la commune Kozah 2 ont échangé lors d'une rencontre qui s'est tenue le jeudi 15 février 2024 à Pya, chef-lieu de ladite commune. Cette rencontre fait partie de la deuxième phase d'une tournée de sensibilisation sur l'engagement des jeunes dans les actions de développement soutenues par le chef de l'Etat.

L'objectif de cette réunion était de mobiliser davantage les jeunes autour des idéaux de paix, de cohésion sociale et de vivre-ensemble prônés par le président de la république, Faure Essozimna Gnassingbé. Il s'agissait également de renouveler l'engagement des jeunes de Kozah 2 à soutenir la politique de développement et de paix du chef de l'Etat. Cette occasion a permis aux participants de renforcer les liens de fraternité, de solidarité et d'amitié entre eux en vue d'une réflexion commune pour un développement harmonieux de leur localité.

Au cours de la rencontre, les participants ont été informés sur différentes thématiques telles que le civisme, la citoyenneté et le vivre-ensemble. Des discussions ont également eu lieu sur l'implication des jeunes dans la prise de décisions concernant l'exécution des programmes et projets de développement dans leur communauté, ainsi que sur les problématiques liées à l'exode rural et à l'extrémisme violent.

L'assistance

Mme Rawa Homni-wéni, responsable du Comité interministériel pour la prévention et la lutte contre l'extrémisme violent (CIPLEV-Pya), a souligné que les populations courageuses de Kozah 2 sont confrontées à des violences sans précédent qui ne font aucune distinction. Malheureusement, une grande majorité de jeunes se retrouve au centre de ces violences, à la fois en tant que victimes et surtout en tant que membres actifs de groupes extrémistes violents. C'est pourquoi, dès le début, le gouvernement, sous le leadership éclairé du chef de l'Etat, a pris différentes mesures telles que l'opération Koundjoaré, la création du CIPLEV et le Programme d'urgence pour le renforcement de la résilience des populations (PURS), afin de lutter contre ce fléau sur le territoire togolais. Mme Rawa a souligné l'importance de l'implication de tous les jeunes dans cette lutte et les a encouragés à signaler tout acte suspect en composant les numéros d'urgence 1202 ou 1203.

M. Touka (à gauche) expliquant l'objet de la rencontre

Touka Kpatcha, conseiller du mouvement des jeunes de Kozah 2, a rappelé que cette rencontre se poursuivra dans les autres cantons afin de mobiliser la jeunesse pour s'organiser davantage et bénéficier de l'appui des partenaires afin de booster le développement de leur localité. Depuis Kara, BAK

Partager sur

Facebook
Twitter
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *